Lutter contre l’isolement des personnes âgées : Conseils Utiles

  1. Lutter contre l’isolement des personnes âgées : Conseils Utiles

Avec le vieillissement de la population, l’éclatement des familles et la mobilité sociale, l’isolement des personnes âgées est un phénomène de plus en plus fréquent. Le quart des seniors de 75 ans et plus vit dans la solitude. Que vous soyez vous-même isolé ou que vous connaissiez des seniors en proie à la solitude, il existe des solutions pour lutter contre l’isolement.

Quelques pistes pour aider les seniors à profiter du grand-âge et éviter les effets négatifs de la solitude :

Donner un sens au quotidien pour prévenir l’isolement des personnes âgées

Le sentiment d’isolement des personnes âgées vient souvent de celui d’être inutile, lié à l’interruption de l’activité professionnelle.

Les personnes âgées qui ont un objectif donnant un sens à leur vie ou des loisirs qui les passionnent ont moins de risques de souffrir des effets négatifs de l’isolement social.

De nombreux loisirs et centres d’intérêt permettent, par  nature, de maintenir des liens sociaux et d’ainsi éviter l’isolement des personnes âgées. Toutes les activités en groupe ont des effets bénéfiques. Si la personne âgée n’a pas de loisirs particuliers, elle peut fréquenter un club pour les seniors ou se renseigner auprès du Centre communal d’action sociale (CCAS) de la ville, qui organise souvent des activités pour les seniors.

Le bénévolat est également une excellente façon de se sentir utile. De nombreuses possibilités existent : des associations de seniors anciens professionnels qui aident les jeunes à s’insérer sur le marché du travail jusqu’à l’aide aux devoirs, en passant par le bénévolat en maison de retraite.

Encourager les seniors pieux à poursuivre leur pratique religieuse

Les personnes âgées pratiquantes qui fréquentent régulièrement l’église, le temple, la mosquée ou la synagogue profitent du lien social généré par la rencontre entre les fidèles. Des études américaines ont constaté un taux de mortalité plus faible chez les personnes âgées fréquentant régulièrement des services religieux que chez leurs homologues à la pratique moins régulière.

La fréquentation de l’église réduit non seulement l’isolement des personnes âgées, mais permet aussi aux seniors qui vivent seuls de bénéficier du regard attentif des autres fidèles qui peuvent constater un éventuel déclin qui aurait pu passer inaperçu.

S’occuper d’un animal de compagnie

Le fait de s’occuper d’un autre être vivant peut réduire le sentiment d’isolement des personnes âgées.

D’après des observations sur les maîtres d’animaux domestiques, les avantages de nos « amis à quatre pattes » sont nombreux  pour les personnes âgées:

  • le maître d’un animal reste engagé socialement,
  • la personne âgée est moins souvent déprimée,
  • elle souffre moins de la solitude,
  • elle se sent plus en sécurité,
  • elle est plus motivée à exploiter son temps de manière constructive,
  • elle a besoin de moins de médicaments.

Certes, la personne âgée doit être suffisamment autonome pour pouvoir s’occuper d’un animal. Mais même un petit chat apporte du réconfort. Un chien permet de sortir et rester mobile.

Avoir une image positive de son corps

De nombreuses personnes âgées évitent les interactions sociales, car elles ont une image négative de leur corps. Les personnes âgées en surpoids sont notamment plus à risque de souffrir de l’isolement social, à cause de l’embarras.

Aider un proche âgé à se sentir mieux dans sa peau passe par des gestes simples comme les compliments et les commentaires positifs, qui l’aident à retrouver leur confiance en soi. Parfois, le simple fait d’aider une personne âgée à aller chez le coiffeur ou l’esthéticienne peut lui permettre de sortir de son enfermement et ainsi maintenir des liens sociaux avec autrui.

Encourager les personnes âgées à faire examiner leur vision et leur audition

Les personnes âgées dont les troubles de la vision ou de l’audition ne sont pas diagnostiqués ou traités comme il se doit ont tendance à éviter les situations impliquant des liens sociaux, à cause de la honte et des difficultés à communiquer.

Une mauvaise audition est propice à l’isolement des personnes âgées, alors qu’un appareil auditif peut souvent faciliter la communication et changer la situation du tout au tout ! Retrouvez nos 5 astuces pour préserver son audition.

De la même manière, l’incontinence est un trouble qui renforce l’isolement des personnes âgées. Il est important de prévoir une bonne prise en charge, avec un traitement adapté, pour permettre au senior de maintenir une vie sociale et pouvoir sortir de chez lui sans honte.

Prévenir les voisins pour éviter l’isolement des personnes âgées

Les personnes âgées isolées sont plus vulnérables et risquent de souffrir de différents problèmes sans que nul ne s’en rende compte. Il peut être utile d’informer les voisins auxquels vous pouvez faire confiance et leur demander d’avoir l’œil sur votre proche âgé.

Des initiatives comme les « équipes citoyennes », composées de bénévoles au sein des collectivités locales, peuvent aider à lutter contre l’isolement des personnes âgées. Mais, même en l’absence d’organisation de ce genre, vous pouvez créer votre propre petite équipe en mettant les voisins à contribution et en les informant des problèmes de votre proche. La majorité d’entre eux se feront un plaisir d’aider.

Privilégier un sentiment de sécurité à son domicile

Le  domicile des séniors doit être un havre de sérénité et de quiétude.  C’est un fait, de plus en plus de personnes âgées décident de rester au maximum dans leur domicile, c’est pourquoi il est essentiel que l’aménagement soit en adéquation avec les handicaps liés à l’âge ou tout simplement la diminution des capacités physiques. Il faut donc installer des équipements spéciaux pour faciliter et sécuriser l’habitation d’un senior.

La téléassistance est un service à la personne en plein essor qui conforte le maintien à domicile des personnes âgées et leur permet de lutter contre l’isolement. Ce dispositif leur assure une surveillance à distance personnalisée et diversifiée. Elle permet de se protéger en cas de chutes, de malaises, d’agressions mais surtout rassure la personne équipée et son entourage ;

On se sent mieux et moins seul quand on est protégé dans un environnement familier.

Source blog capretraite / ccas/silvereco